Avec mes enfants

Avec mes enfants - Michel-Ange Tiberi

Ma conjointe avait dû partir précipitamment pour aller aider une amie en difficulté. J’avais pu m’organiser pour avoir un weekend prolongé, ce qui me permettait de m’occuper de mes enfants. Comme mon épouse avait un emploi qui lui laissait la possibilité de rester à la maison, les journées étaient tout entières au rythme de notre progéniture. Au moment dont je parle, ils étaient âgés de trois à sept ans, et Sasha, qui est entre le plus petit et le plus grand, avait alors cinq ans. J’avais dans l’idée, de passer avec eux un weekend où ils ne s’ennuieraient pas. J’avais téléchargé des idées d’animations, et j’avais pris de grands cartons pour qu’ils se fassent chacun une petite cabane. Comme décoration, je proposerais à mes deux fils un château, et à ma fille une demeure de princesse. J’avais aussi noté qu’un homme devait venir le vendredi après-midi pour faire une soumission toiture l'assomption.

Une commande, sur un site vendant des matières premières, que je passais avant d’être en weekend, contenait de la pâte à modeler, des autocollants imitant les pierres précieuses, des feuilles toutes prêtes que mon fils de sept ans n’aurait plus qu’à plier en forme d’avion en papier, des feutres pour dessiner sur toutes les surfaces, des ustensiles et de l’argile pour faire de la poterie et un jeu de société. J’avais tout gardé dans le carton qui avait servi à l’expédition. Le vendredi soir, quand mes enfants arrivèrent de l’école, je leur montrais ce que contenait l’emballage cartonné. Ils furent ravis et, au lieu de se mettre à jouer à des jeux vidéo pour Maxime ou regarder des dessins animés, comme Sasha et Mélanie me le demandent souvent, ils firent quelques-unes des activités manuelles.

Le samedi matin, je sortis la terre et je montrais comment façonner une coupelle, qu’ils purent décorer une fois que la terre eut séché, ou un parcours pour jouer avec leurs billes. La simplicité de la réalisation de cet objet est telle que je suis étonné que si peu de pères la proposent à leurs enfants. Au commencement, il faut étaler avec un rouleau à pâtisserie une grande plaque qui sera épaisse et découpée en forme de rond. Puis, avec une bille de taille normale, tracer des sillons le long d’une spirale ou inventer des parcours, le mieux étant de les réaliser d’abord sur un papier pour n’avoir qu’à suivre un plan. J’ai passé des moments merveilleux avec mes enfants, ce weekend-là, particulièrement.