Tout le monde gagne

Tout le monde gagne - Michel-Ange Tiberi

Le monde de la finance m'a toujours fasciné, mes parents me disaient souvent en plaisantant que je deviendrais directeur de banque, car ils voyaient combien tout ce qui touchait à l'économie m'intéressait. J'ai bien sûr, poursuivi des études dans ce domaine, mais je ne suis pas devenu directeur de banque. J'aimerais me diriger vers l'administration de biens comme un de mes amis. Il est employé par une compagnie financière, au département de la gestion de patrimoine.

Ses clients sont des personnes comme vous et moi. La plupart veulent s'informer des meilleurs moyens de faire fructifier leurs épargnes. Bien sûr, il est possible de trouver beaucoup d'informations à ce sujet sur Internet, mais la plupart des gens préfèrent s'adresser directement à un professionnel. Les finances sont un sujet très personnel et les clients veulent être certains que leurs données resteront entièrement confidentielles. Quant à lui, il doit rester informé en permanence de toutes les nouvelles tendances en matière d'économie pour pouvoir conseiller ses clients le mieux possible. Le secteur économique évolue très vite et les méthodes d'investissement les plus profitables il y a 5 ou 10 ans ne sont pas forcément aussi efficaces aujourd'hui.

Pour vous donner un exemple précis de son travail, hier il avait rendez-vous avec de nouveaux clients, monsieur et madame Duval. Ils prendront leurs retraites d'ici 5 and et ils avaient besoin de conseils concernant leurs épargnes. Monsieur et madame Duval ont 3 enfants dont ils ont financé les études, mais depuis que le dernier a commencé à travailler, ils ont pu épargner pour profiter d'une retraite plus confortable. Madame Duval préférerait continuer à garder leurs économies sur leur compte d'épargne, car elle pense que les fonds y sont plus en sécurité, mais son mari n'est pas de cet avis, il pense qu'il leur serait plus profitable de devenir actionnaire de compagnies. Ils en ont beaucoup discuté, mais ils n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur l'utilisation de leurs épargnes. Ils se sont donc dits que le mieux serait de prendre les conseils d'un professionnel en matière de finances. Après leur avoir présenté les avantages et les inconvénients de chaque option, il leur a suggéré de choisir à la fois le compte d'épargne et l'achat d'actions, en conservant une partie de leurs économies sur le compte bancaire et en utilisant le reste de leurs fonds pour acheter des actions, ainsi, ils limiteraient le risque de trop perdre, au cas où la valeur des actions diminuait. Pour commencer, le plus prudent serait d'investir une petite partie de leurs épargnes dans l'achat d'actions, puis d'augmenter progressivement. Cela leur a paru la meilleure solution et ils ont décidé de le rencontrer à nouveau la semaine prochaine pour poursuivre ce projet.

Vous voyez, c'est un travail qui permet non seulement de donner des conseils, mais aussi, il contribue à la paix des ménages !