Une conjointe parfaite

Ma passion est simple et peu onéreuse, comme l’a remarqué ma compagne quand nous nous sommes mis à habiter dans la même demeure. Elle savait que je peignais pendant mes heures consacrées à mes loisirs, elle a découvert que je fabriquais mes propres peintures, mes pigments, mes vernis. Cette partie de l’art de peindre est méconnue, mais elle est tout aussi intéressante, à mon avis, que le fait de poser son pinceau sur une toile, et d’exprimer ainsi une pensée profonde, ou juste de tenter de montrer la beauté. Je ne sais même pas pourquoi j’aime autant peindre. Tout ce que je sais, c’est que j’aime rester dans mon atelier à manier mon pinceau. Cependant, la préparation de mes colorations me prend du temps, mais moins que pour terminer une peinture. J’ai mis, parfois, deux mois, parfois trois, avant d’achever une œuvre. Ma compagne, a d’autres activités à la maison.

Non seulement elle gère le quotidien, comme de ranger et nettoyer, ou encore, de remplir le réfrigérateur, mais elle a même des capacités pour que notre budget soit moins serré. Elle m’a expliqué qu’elle avait secondé son cousin Damien dans sa recherche d’une hypothèque privée. Elle m’a même donné des explications sur ce que cela veut dire. J’ai été ravi de voir qu’elle avait encore du temps pour sa passion. Elle aime coudre et elle recouvre tout autant des canapés qu’elle est capable de réaliser entièrement une robe. De ses doigts de fée, elle coupe, façonne, assemble, avec une dextérité que je ne me lasse pas de contempler. Pour ma part, je m’occupe de tout ce qui concerne l’entretien de notre habitation, de son chauffage au tableau électrique. Elle n’a pas à s’inquiéter de trouver un réparateur pour la laveuse, je m’en occupe, par exemple.

Pour nos prochaines vacances, nous désirons partir dans un lieu exotique, nous évader complètement, changer d’atmosphère et de pays. Au début, nous avions pensé partir pour les îles des Seychelles. En vérité, c’est un séjour que je ferais avec elle dans quelques années, je l’espère. Après avoir tergiversé pendant de longues semaines, notre choix s’est porté sur les îles, encore, mais aux Canaries. C’était loin aussi, mais nous avions toujours rêvé, chacun de notre côté, avant même de nous connaître, d’aller dans cet endroit. J’ai donc pris une semaine dans un hôtel, j’ai acheté de nouvelles valises, tout cela juste après avoir acheté les billets d’avion.